retour accueil
se connecter à l´espace abonné
  ok
  retour à l´accueil Espace artisanat » L'outre-mer
 
Espace artisanat   Réduire 
   

 
 L'artisanat en outre-mer Imprimer    
 

Un secteur économique, social et culturel

Dans les départements d’outre-mer, l'artisanat tient une place prépondérante dans l’économie avec ses 33 700 entreprises et une densité de 190 entreprises pour 10 000 habitants. Ces entreprises constituent la principale activité de production et de services dont le capital et la main d'œuvre sont d'origine locale. Elles forment chaque année plus de 5 000 apprentis et contribuent ainsi au renouvellement et au développement des capacités de production. Leur développement en fait la première source d'emplois durables.

En outre-mer, le rôle économique de l’artisanat prend une forte dimension identitaire. La transmission des connaissances par les artisans intègre une large part de savoir-faire issus de la tradition et des cultures locales. Ils relient le passé et l’avenir avec l’introduction des technologies modernes qu’ils contribuent à adapter à une demande sans cesse plus exigeante et renouvelée des consommateurs.

Dans la plupart des régions insulaires, l'artisanat et les petites entreprises sont reconnus comme un des facteurs clés du développement.

Aujourd'hui, la loi de Programme pour l’outre-mer (n° 2003-660 du 21 juillet 2003) qui s'inscrit dans le long terme : 15 ans, vise à promouvoir un développement économique durable fondé sur une logique d’activité et de responsabilité, et non pas d’assistanat.

Elle s’articule autour de trois idées fortes :

  • encourager la création d’emploi, afin que les économies ultramarines soient en mesure d’offrir, notamment aux jeunes, de vrais emplois durables ;
  • susciter la relance de l’investissement privé, grâce à un dispositif de défiscalisation rénové qui favorise véritablement l’initiative ;
  • renforcer la continuité territoriale entre les collectivités d’outre-mer et la métropole

contact Consultez l´annuaire des chambres de métiers et de l'artisanat d'outre-mer



Un secteur économique, social et culturel

Dans les départements d’outre-mer, l'artisanat tient une place prépondérante dans l’économie avec ses 33 700 entreprises et une densité de 190 entreprises pour 10 000 habitants. Ces entreprises constituent la principale activité de production et de services dont le capital et la main d'œuvre sont d'origine locale. Elles forment chaque année plus de 5 000 apprentis et contribuent ainsi au renouvellement et au développement des capacités de production. Leur développement en fait la première source d'emplois durables.

En outre-mer, le rôle économique de l’artisanat prend une forte dimension identitaire. La transmission des connaissances par les artisans intègre une large part de savoir-faire issus de la tradition et des cultures locales. Ils relient le passé et l’avenir avec l’introduction des technologies modernes qu’ils contribuent à adapter à une demande sans cesse plus exigeante et renouvelée des consommateurs.

Dans la plupart des régions insulaires, l'artisanat et les petites entreprises sont reconnus comme un des facteurs clés du développement.

Aujourd'hui, la loi de Programme pour l’outre-mer (n° 2003-660 du 21 juillet 2003) qui s'inscrit dans le long terme : 15 ans, vise à promouvoir un développement économique durable fondé sur une logique d’activité et de responsabilité, et non pas d’assistanat.

Elle s’articule autour de trois idées fortes :

  • encourager la création d’emploi, afin que les économies ultramarines soient en mesure d’offrir, notamment aux jeunes, de vrais emplois durables ;
  • susciter la relance de l’investissement privé, grâce à un dispositif de défiscalisation rénové qui favorise véritablement l’initiative ;
  • renforcer la continuité territoriale entre les collectivités d’outre-mer et la métropole

contact Consultez l´annuaire des chambres de métiers et de l'artisanat d'outre-mer


 

 
Cliquez ici pour voir l'animation
 
 
Cliquez ici pour voir l'animation